Rosacée

  • Aperçu
  • Quels en sont les symptômes?
  • Quelle en est l’origine?
  • Traitements et conseils
  • Solutions de soins pour la peau

Aperçu

La rosacée est une affection de la peau qui affecte l’aspect du visage. Elle se développe généralement progressivement et peut continuer à s’aggraver avec le temps. La rosacée apparaît d’abord sous forme de rougeurs (rougissement) généralement au centre du visage, mais elle peut également atteindre les joues, le nez, le menton et le front.

La rosacée est une affection cutanée chronique (ou qui dure toute la vie). Lorsqu’elle commence à se développer, les symptômes ont tendance à apparaître, puis disparaître. L’affection semble s’améliorer, puis il y a soudainement une poussée inexplicable avec des effets qui empirent. En l'absence de traitement, les rougeurs peuvent devenir permanentes et des petits vaisseaux sanguins peuvent devenir apparents.

À mesure que la rosacée progresse, il arrive souvent que des boutons apparaissent. Parce que certains symptômes de la rosacée ressemblent à ceux de l’acné, on l’appelle parfois « acné rosacée », toutefois, contrairement à l’acné, il n’y a pas de comédons (ou points noirs). À son état avancé, le nez est cahoteux, rouge et enflé. La rosacée affecte rarement la peau au-delà du visage.

Quels en sont les symptômes?

Quels en sont les symptômes?Quels en sont les symptômes?Quels en sont les symptômes?
Les symptômes courants de la rosacée sont :
  • Des rouguers fréquentes sur le visage
  • Des imperfections sur le visage ressemblant à des boutons (certains contenant du pus et d'autres pas)
  • Des protubérances et boursouflures sur le nez
  • Des yeux larmoyants ou irrités
  • De petites lignes rouges sur le visage causées par des vaisseaux sanguins élargis

La rosacée peut s’aggraver avec le temps et prendre un aspect différent à chaque stade de sa progression...

Stade précoce :

  • Des rougeurs intermittentes apparaissent sur les joues, le nez, le front ou le menton
  • De petits vaisseaux sanguins peuvent commencer à se voir sur la surface de la peau
  • Dans certains cas, on peut une sensation sablonneuse dans les yeux

Stade intermédiaire :

  • Les rougeurs faciales s'accentuent et deviennent plus permanentes
  • Des boutons apparaissent à mesure que la maladie progresse. Ils peuvent apparaître en tant que pustules (des petits boutons rouges et solides)
  • Des petits vaisseaux sanguins peuvent être de plus en plus visibles
  • Des vaisseaux élargis appelés « télangiectasie » peuvent se développer. Bien qu'ils peuvent donner un aspect de toile d'araignée, ils ne sont pas toujours visibles
  • Dans certains cas, les yeux peuvent être injectés de sang

Stade avancé :

  • Des rougeurs fréquentes sur le visage
  • Des imperfections sur le visage ressemblant à des boutons (certains contenant du pus et d’autres pas)
  • Des protubérances et boursouflures sur le nez
  • Des yeux larmoyants ou irrités
  • De petites lignes rouges sur le visage causées par des vaisseaux sanguins élargis
    • Des rougeurs intermittentes apparaissent sur les joues, le nez, le front ou le menton
    • De petits vaisseaux sanguins peuvent commencer à se voir sur la surface de la peau
    • Dans certains cas, on peut avoir une sensation sablonneuse dans les yeux
    • Les rougeurs faciales s’accentuent et deviennent plus permanentes
    • Des boutons apparaissent à mesure que la maladie progresse. Ils peuvent apparaître en tant que pustules (des petits boutons rouges et solides)
    • Des petits vaisseaux sanguins peuvent être de plus en plus visibles
    • Des vaisseaux élargis appelés « télangiectasie » peuvent se développer. Bien qu’ils peuvent donner un aspect de toile d’araignée, ils ne sont pas toujours visibles
    • Dans certains cas, les yeux peuvent être injectés de sang
    • L’inflammation de la peau devient de plus en plus grave
    • Les hommes particulièrement peuvent développer des protubérances charnues sur le nez. Lorsque le nombre de ces protubérances augmente, le nez peut alors sembler enflé. Cette affection s’appelle « rhinophyma »

Quelle en est l’origine?

Les causes de la rosacée ne sont pas connues. Certaines personnes sont plus enclines à en souffrir selon divers facteurs, comme l’hérédité et la couleur de la peau. Contrairement à certains mythes populaires, la rosacée n’est pas causée par un manque d’hygiène ou par la boisson. Cependant, plusieurs facteurs liés au mode de vie peuvent provoquer des poussées de l’affection (tout particulièrement des facteurs pouvant provoquer une augmentation de la température corporelle)

Voici quelques exemples et conseils permettant de les éviter…

Aliments et condiments : Aliments épicés et pimentés, sauce de soja, vinaigre

  • Conseil : Équilibrez les aliments relevés avec une boisson fraîche ou un fruit. Évitez les épices relevées.

Alcool : Vin rouge, bière, whisky, gin, vodka, champagne

  • Conseil : Ajoutez de la glace, diluez votre boisson, ou encore essayez une boisson au vin et à l’eau pétillante au lieu d’un verre de vin.

Boissons chaudes : Cidre chaud, chocolat chaud, café, thé

  • Conseil : Limitez la consommation de ces produits et essayez plutôt le café ou le thé glacé.

Émotion : Stress, anxiété, rougissement

  • Conseil : Allez faire une balade pour vous calmer, respirez profondément ou passez-vous le poignet sous l’eau froide.

Activité physique : Exercice physique, levage de poids, pression sanguine élevée

  • Conseil : Portez une tenue appropriée. Buvez de l’eau fraîche et prenez des pauses.

Produits de soins de la peau : Produits de beauté, laques à cheveux avec de l’alcool, hamamélis de Virginie ou parfums, substances hydro-alcooliques ou acétoniques, tout produit pouvant provoquer des rougeurs ou des picotements

  • Conseil : Si vous n’êtes pas sûr(e), lisez l'étiquette du produit ou consultez votre pharmacien pour vérification.

Température : Saunas, bains chauds, sensation d’avoir trop chaud, environnement chaud

  • Conseil : Limitez votre exposition et restez dans un lieu climatisé.

Météo : Soleil, journées chaudes, vents forts, froid, humidité

  • Conseil : Portez des vêtements en coton léger. Protégez-vous du soleil avec de l’écran solaire et un chapeau. S’il fait froid, portez une écharpe.

Traitements et conseils

Il importe que vous discutiez avec votre médecin ou votre dermatologue d'une stratégie de traitement de la rosacée qui inclut de prendre des médicaments, d’éviter et de gérer les facteurs déclencheurs des symptômes de la rosacée et d’adopter un bon rituel de soins de la peau.

Il n’existe actuellement pas de remède contre la rosacée, mais elle peut être traitée. Les traitements peuvent arrêter la progression de la maladie et, dans certains cas, apporter des améliorations. Il est important de chercher à recevoir des soins médicaux tôt dans la maladie et de suivre le plan de traitement recommandé par votre médecin. Sans traitement, la rosacée peut provoquer des dommages irréversibles.

Le traitement dépend de l'évaluation de l'affection par le médecin, des symptômes présents et de votre propre ressenti par rapport aux traitements. Dans la plupart des cas, les médecins prescrivent des médicaments topiques et/ou à avaler comme traitement initial. Ensuite, on procède à une thérapie à long terme avec une médication topique pour diminuer la récurrence. Les traitements en vente libre ne sont pas recommandés pour traiter la rosacée et les préparations pour l’acné peuvent même empirer les choses.

Quel que soit le choix de traitement, continuer à utiliser régulièrement la médication pour la rosacée aidera, à long terme, à contrôler les rougeurs et la quantité de boutons. Un usage adéquat de la médication devrait apporter des résultats positifs après quelques semaines.

Solutions de soins pour la peau

Pour prendre soin de votre peau de manière adéquate, suivez ce programme de soins de la peau quotidien, à quatre étapes :

1. Nettoyer

Parce que les peaux enclines à souffrir de rosacée peuvent facilement être irritées, il est important d'utiliser un nettoyant doux et non irritant, sans parfum, ni huile, ni savon (comme le Nettoyant doux pour la peau Cetaphil). Appliquer délicatement le nettoyant du bout des doigts. Rincer à l’eau tiède (pas chaude) et assécher en tapotant à l’aide d’une serviette douce.

2. Traiter par médication

Rien ne remplace un traitement médical pour une gestion efficace de la rosacée. Une fois l’affection diagnostiquée, suivre à la lettre le traitement prescrit. Appliquer le médicament topique en déposant une couche fine sur les zones atteintes seulement, puis laisser sécher avant d’appliquer la crème hydratante, le maquillage ou la crème solaire.

3. Hydrater et protéger

La rosacée est connue pour causer une sécheresse de la peau et peut nuire à la barrière protectrice naturelle de la peau du visage. Pour aider à restaurer l’hydratation sans causer d’irritation, utiliser un hydratant durable à base d’eau sous forme de crème ou de lotion. S’assurer de choisir un produit ne contenant ni parfum ni lanoline et non comédogène (qui n’obstrue pas les pores). Pour une hydratation en journée, appliquer l’Hydratant facial quotidien Cetaphil SPF 15 ou SPF 50 à large spectre d’efficacité, la Lotion Cetaphil DailyAdvance ou la Lotion hydratante Cetaphil.

4. Entretenir

Nettoyer et hydrater le visage le matin et le soir avant le coucher. Pour une hydratation pendant la nuit, appliquer la Crème hydratante Cetaphil ou la Créme protectrice Cetaphil sur les zones touchées.